Quid du contrôle qualité des produits chinois livrés directement via Amazon
Régine

 

Renaud Anjoran est de plus en plus souvent contacté par des vendeurs Amazon nécessitant d’acheter leurs produits en Chine. Et la plupart d’entre eux se situent encore au stade de l’apprentissage des bases d’un approvisionnement réussi dans un pays étranger.

Le contrôle qualité constitue un point critique pour ces vendeurs et en voici les 3 principales raisons.

1. Une expédition effectuée directement via Amazon

La plupart du temps, l’expédition s’effectue directement vers un entrepôt Amazon, ce qui signifie que les Amazonvendeurs Amazon n’ont pas l’occasion de voir les produits de leurs propres yeux depuis leur pays. Et il faut savoir qu’Amazon ne procède à aucun contrôle qualité (d’après ses sources).

Dans le cas où 50% des produits sont défectueux (ce qui arrive parfois en Chine), il n’existe aucun mécanisme pour empêcher le lot en question d’être expédié aux clients.

Ce qui aboutit à une catastrophe…

2. La visibilité sur les problèmes qualité

À court terme, les réclamations et retours client sont coûteux. Quant à long terme, la mauvaise notation attribuée par les utilisateurs insatisfaits peut tuer une entreprise en un rien de temps.

Voici le type de notation rêvée pour vos produits :

notation Amazon

 

 

Et voici ce que vous préféreriez ne jamais voir :

Amazon notation mauvaise

 

 

Et je soupçonne l’existence de notations bien pires. La raison pour laquelle elles sont difficiles à déceler, je suppose, c’est parce qu’Amazon les enterre à la nième page. Ce qui implique une stagnation des ventes.

3. Des commandes relativement faibles, au moins pour commencer

La plupart des vendeurs Amazon correspondent à de petits opérateurs qui ne sont pas en mesure de passer une commande de 50 000 dollars à un fabricant chinois. Non seulement ils manquent de liquidités, mais ils nécessitent également de s’en tenir à de petites mises, tout en testant le marché.

Malheureusement, la Chine n’est pas vraiment favorable aux petites entreprises.

Quoi qu’il en soit, les vendeurs Amazon ont tout intérêt à demander une inspection finale (avant l’expédition). Il s’agit là vraiment du strict minimum, s’ils souhaitent éviter un désastre.

 

Article original en anglais: Quality Control of Products Shipped Directlty to Amazon
Publié le 4 avril 2014 par Renaud Anjoran, Quality Inspection Blog
Traduction en français : Régine Allézy


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *