Qualité et Prix : en quoi sont-ils étroitement liés en Chine?
Régine

J’observe régulièrement des importateurs, néophytes sur le marché chinois, répétant la même erreur, encore et toujours. Ces derniers se focalisent sur de beaux échantillons (qui NE préjugent PAS de la qualité de la production en série) et sur le prix unitaire.

Et ils oublient totalement de veiller à ce que la production soit à la hauteur de leur exigence.

À la base, je pense que ce problème provient d’une barrière culturelle.

Qualité  vs prix en Chine

Quel est le point de vue des fournisseurs chinois ?

Dans l’esprit des fournisseurs chinois, un acheteur ne peut pas exiger une haute qualité pour un faible prix. Si le prix est faible, il faut S’ATTENDRE à une qualité faible.

Ce commentaire, lu sur un forum hier, illustre parfaitement cette mentalité :
Le motif de réclamation le plus courant est la qualité, mais vous le savez bien, la qualité est liée au prix. Il est impossible de demander la qualité d’une Rolls Royce avec le prix d’une Ford.

(Et ce type d’argument pèse un certain poids face à un juge chinois, en l’absence de conditions écrites précises du côté de l’acheteur. C’est la raison pour laquelle je conseille toujours d’écrire des spécifications précises noir sur blanc.  Si noir sur blanc que personne ne puisse revenir dessus.)

Voici l’origine du problème : les fournisseurs chinois ne disent pas « pour ce prix, seul un standard faible de qualité est possible » durant les négociations de prix. Dans leur grande majorité, ils sont incapables d’illustrer le standard de qualité qu’ils ont l’intention de suivre. Voilà ce qui rend la vie des acheteurs si compliquée !

Serait-ce difficile d’illustrer leur standard de qualité ?

Non. Ils savent définir la gravité des problèmes les plus courants, en fonction de leur taille et en fonction de leur position.

J’ai vu un fabricant créer 3 « zones » sur son produit principal : visible, pas très visible, non visible. Et, pour chaque zone, il explique les défauts pouvant être classés comme majeurs, mineurs ou à-ne-pas-compter-comme-défaut.

Ainsi, ils pourraient, de même, réaliser cet exercice pour les clients « moins chers ». Il est excellent pour communiquer sur les différences entre plusieurs niveaux de prix.

Par conséquent, la qualité est-elle une notion relative?

J’ai pris part à une discussion intéressante à ce sujet avec Fredy Fong de OQCS, qui a formulé deux observations intéressantes :

1. La qualité est l’aptitude à l’emploi.

Si vous souhaitez un téléphone mobile ne durant qu’une année, un téléphone bon marché peut être considéré comme de bonne qualité. Mais, naturellement, l’acheteur devra préciser que le téléphone doit durer au minimum un an, puis le vérifier.

2. La qualité représente le coût le plus bas pour l’entreprise et pour la société.

Le coût le plus bas pour l’entreprise :

L’Iphone 4 comportait plusieurs problèmes, dont Apple était au courant. Pourtant, ils ont sorti cette version afin d’éviter tout retard de lancement. Ils avaient conscience qu’ils auraient probablement à remplacer certains Iphones gratuitement. Cette solution a été considérée comme la moins coûteuse pour l’entreprise.

Le coût le plus bas pour la société :

Si on constate qu’un produit, dans un lot de 10 000 pièces, pose un grave danger pour les utilisateurs, l’ensemble du lot doit être vérifié et trié. Si, d’autre part, simplement quelques problèmes mineurs sont constatés, ils sont la plupart du temps acceptables.

Les décisions qualité vs. les décisions commerciales

Une décision qualité est prise par l’inspecteur Qualité (qu’il soit d’une agence indépendante ou au sein du personnel de l’acheteur). Elle est basée sur les évaluations de la conformité réussies/échouées, elles-mêmes basées sur une liste de contrôle qualité.

Une décision commerciale est prise par un responsable employé par l’acheteur. Elle se base sur la décision qualité, et sur l’importance des défauts détectés par l’inspecteur.

 

Article original en anglais: How Quality and Price are Tightly LINKED in China
Publié le 22 aôut 2013 par Renaud Anjoran, Blog Quality Inspection Tips
Traduction en français : Régine Allézy

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
17 + 14 =