Cibler le bon fournisseur chinois : quelques notions de base
Régine

Trouver le bon fournisseur de produits en Chine n’a jamais semblé plus simple. Nous disposons à l’heure actuelle d’un large choix de services en ligne, chinois et étrangers, visant à faciliter ce processus pour vous, l’acheteur. Cela s’apparente presque à du speed dating.
Néanmoins, tout comme pour le démarrage d’une relation sérieuse, vous devez agir avec prudence.

Cibler le bon fournisseur de produits en Chinefournisseur chinois

Nous vous avons déjà avertis sur les risques encourus pour les acheteurs vite séduits par la facilité d’obtenir des fournisseurs chinois en ligne, au point d’en oublier de mener les vérifications préalables nécessaires. Que font exactement ces services de « compatibilité » de produits en ligne pour vérifier les fournisseurs et dans quelle mesure pouvez-vous vous y fier ? Bien qu’il existe assurément une variété de processus différents utilisés par les sociétés pour promouvoir ces « excellents fournisseurs » auprès de vous, il s’avère important de bien connaître celui qui vous intéresse :
• Est-ce que le fournisseur achète simplement une annonce publicitaire plus onéreuse pour être mieux placé dans les résultats de recherche ?
• Est-ce que quiconque visite les fournisseurs en personne ?
• Est-ce que les données douanières fournies renvoient directement vers l’usine réelle qui fabrique le produit ou vers un courtier ?
• Quelle est la dénomination sociale et les modes de paiement de la société qui vous facturera en définitive ?
À moins qu’il ne s’agisse d’un tout petit achat, nous conseillons aux sociétés qui sous-traitent leur fabrication à des fournisseurs basés en Chine d’agir comme suit :
• Mettez la main à la pâte. Prenez le temps de vous déplacer pour aller visiter l’usine ciblée et pour rencontrer les personnes de visu. Durant votre visite, portez votre attention sur tout : les renseignements sur l’usine, les noms, les pancartes, les matériaux sur site, etc.
• Venez avec un interlocuteur parlant le mandarin en qui vous pouvez avoir confiance. Cette personne ne doit pas être partie prenante dans l’affaire, il est préférable de recourir aux services d’un interprète traducteur désintéressé.
• Menez des recherches approfondies sur le fournisseur ciblé avant toute signature. Ayez connaissance de la société chinoise exacte qui signera le contrat, de qui détient réellement la société (et la société mère), obtenez un exemplaire de tous les documents d’identification et de certification de la société, y compris l’identité du représentant légal. N’ayez pas peur de vérifier physiquement la pièce d’identité originale, c’est ainsi que les entreprises chinoises fonctionnent entre elles.
• Validez la façon dont les paiements seront effectués. Assurez-vous que les informations bancaires fournies correspondent bien au nom de la société. En outre, sachez si vous paierez à une banque en Chine continentale ou basée à Hong Kong, et quelques sont les ramifications ayant trait à ce choix.
• Obtenez des contrats en bonne et due forme. […]
• Ne vous faites pas d’illusion. Rester prudent signifie participer à des dîners et échanges de belles paroles, mais ne pas se laisser berner par les cérémonies et courbettes, ni par l’exaltation de faire des affaires à l’international ou de réduire de façon drastique ses coûts. Soyez poli, mais ne manquez pas de fermeté. Vos interlocuteurs sont des experts pour manier les occidentaux et il vous faudra tout simplement garder le dessus.

En agissant trop rapidement, seul le partenaire chinois y trouvera son compte. Cela ne fonctionne jamais dans le sens inverse.

 

Article original en anglais: Qualifying Your Chinese Supplier: Some Basics
Publié le 26 avril 2015 par Arlo Kipfer, China Law Blog
Traduction en français : Régine Allézy


Commentaire

Cibler le bon fournisseur chinois : quelques notions de base — Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
1 + 4 =