L’étiquette de table en Chine – Payer ou ne pas payer ?
Régine

 (Une vraie question existentielle en Chine)

Vous aspirez à une longue vie paisible (et à conserver votre emploi) avec des dîners aux côtés de patrons, clients, collègues, proches et amis ? Apprenez à vous battre pour l’addition !

Si vous connaissez la Chine depuis suffisamment longtemps, disons à partir de dix dîners, vous avez déjà probablement remarqué ce rituel particulier de lutte entre locaux, ainsi qu’avec les étrangers. Le rituel commence lorsqu’une personne de la table demande l’addition en criant mǎi dān ! 买单!  (Litt.  acheter liste), l’expression qui suscite la peur parmi les spécialistes de la radinerie de tous horizons. Peu importe que vous soyez génétiquement prédisposé à la lutte, vite tenté de vous jeter dans la mêlée ou tout simplement totalement dépité par cet étrange rituel, nous sommes là pour vous aider.

payer en chine

L’élan va s’intensifier lorsque l’addition arrive. La lutte peut être rude, accompagnée de surenchères, voire de menaces de mort et quelquefois, si le serveur du restaurant ne satisfait pas les exigences, les combattants peuvent s’en prendre à ce serveur désolément neutre, le menaçant de le découper en morceau à l’aide des lames imaginaires de leurs cartes bancaires s’il ne fait pas le bon choix, qui à ce stade, n’existe pas. (Remarque à l’attention des serveurs : déposez l’addition et courez ; n’attendez pas l’annonce du vainqueur !) Le jeu s’avère une acrobatie mentale et physique, dotée de règles souples et de démonstrations spontanées de culot, identifiées par les anthropologues comme plutôt similaires aux rituels d’accouplement de certaines espèces d’animaux sauvages.

Lorsque vous n’êtes pas tenu de payer l’addition

Reprenons les bases. Vous pouvez profiter d’un repas offert lorsque vous :

  1. Rendez visite à quelqu’un dans son pays ou sa ville natale.
  2. Répondez à une invitation claire « laissez-moi vous inviter à dîner ».
  3. Participez à un dîner de remerciement que vous êtes heureux d’accepter.
  4. Accompagnez en tant qu’invité la société/le groupe familial principal.
  5. Constatez que vous faites partie des plus jeunes participants (en profiter tant que ça dure).

Rien de plus simple, non ? Le jeu se complique néanmoins lorsque les agendas latents remontent à la surface.

L’art de développer des relations

Le peuple chinois accorde une grande valeur aux relations. Offrir un repas à quelqu’un constitue souvent la première étape vers un lien plus étroit et un niveau de confiance supérieur. Inviter quelqu’un à diner peut se révéler contre-productif et détruire une bonne relation en cas de mauvaise approche. Par exemple, partager l’addition « AA制 » (Lire A.A. zhì litt. Système de Moyenne Algébrique) est désapprouvé, sauf en compagnie d’amis très proches, car renvoyant une image de personne trop calculatrice ou de non sincère. Dans la plupart des cas, vous discernerez qui est susceptible de payer l’addition, surtout si vous appliquez nos conseils L’étiquette de table en Chine – 4 principes essentiels pour les invités étrangers.

En d’autres termes, vous êtes tenu d’empoigner l’addition lorsque vous :

  1. Demandez une faveur à quelqu’un.
  2. Essayez d’obtenir les bonnes grâces de quelqu’un.
  3. Tenez vivement à remercier, présenter des excuses, etc.
  4. Avez laissé entendre que vous aviez quelque chose d’important à célébrer.
  5. Êtes de loin la personne du plus haut niveau hiérarchique de la table.

Dans l’éventualité où aucune de ces situations ne s’applique, vous faites face au dilemme « payer ou ne pas payer ». Si vous décidez de payer et que d’autres protestent, alors vous devrez insister davantage et avancer un motif. Notamment, vous pouvez déclarer : « Je viens de recevoir une augmentation de salaire, permettez-moi de vous inviter ce soir » ou « Laissez-moi cet honneur » ou «Je viens de gagner au loto ». Gardez à l’esprit l’importance de la face, la frontière ultime.

Pour contourner tout simplement la piste, vous pouvez vous excuser en « allant aux toilettes » de façon à pouvoir régler l’addition sans attirer l’attention. Si vous vous trouvez à l’autre bout de la piste, vous tenez quand bien même votre rôle à jouer. Saisissez votre portefeuille et insistez à plusieurs reprises pour vous occuper de l’addition. Avant de vous résigner, affirmez : « La prochaine sera pour moi », ce qui respecte un autre élément important aux yeux du peuple chinois –  lǐ shàng wǎng lái 礼尚往来 ce qui signifie « Répondre à la courtoisie par la courtoisie ».

Les possibilités sont infinies, utilisez donc votre créativité et lancez-vous dans cet exploit de lutte digne d’un Oscar. Les autres convives à votre table apprécieront.

 

Article original en anglais: Chinese Dinner Etiquette – To Pay of Not to Pay?
Publié le 29 août 2014 par Stewart Lee Beck, China Simplified
Traduction en français : Régine Allézy

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
18 + 17 =