7 signaux d’alerte pour vos produits fabriqués en Chine
Régine

Voici une liste de sept signaux d’alerte qui devraient vous mettre en garde quant à la présence probable de problèmes à venir relatifs à vos produits fabriqués en Chine :

  1. Un tarif incroyablement avantageux. 

    Lorsqu’un fabricant vous propose des prix nettement inférieurs à ceux d’autres fournisseurs potentiels, vous faites face soit à un fournisseur qui a mal compris la demande, soit à un fournisseur qui ne sait pas réaliser un devis.

  2. Un accord hâtif sur des délais de livraison serrés.  

    Veuillez vous reporter au point numéro 5 ci-après.alerte chine

  3. « Nous n’avons jamais fait cela auparavant. »

    Cette phrase se décrit à juste titre comme « une réponse typique en Chine qu’il s’agisse d’une fabrication industrielle ou de la commande d’un plat dépourvu d’une large dose d’ail au restaurant ». Comprenez-la comme une autre façon de vous avertir de prendre vos précautions.

  4. « C’est difficile »

    L’expression « C’est difficile »s’avère bien pire que la précédente (« Nous n’avons jamais fait cela auparavant »), sachant que l’expression est généralement utilisée une fois l’échantillonnage en cours ou pire, une fois la production en série démarrée. Gardez à l’esprit que la manière chinoise d’annoncer de mauvaises nouvelles n’est pas de vous aviser directement, mais de vous apporter des pistes nébuleuses tout en espérant que vous comblerez les lacunes de manière proactive.

  5. Aucune question posée, ni aucune discussion

    En règle générale, un fournisseur qui ne pose pas de question s’avère bien souvent un fournisseur qui ne réfléchit pas au projet. Cette situation engendre des devis erronés et beaucoup de temps investi dans la mauvaise direction. C’est également pertinent concernant les entreprises chinoises qui signeraient n’importe quel accord OEM soumis. Dans ce dernier cas, il semble que l’entreprise chinoise ne soit pas bien avisée ou simplement ne se soucie pas vraiment d’une éventuelle violation de contrat. Une entreprise chinoise qui revient vers vous avec des propositions de modification réfléchies de l’accord OEM est plutôt un bon signe.

  6. La négligence permanente d’une demande spécifique  

    Dans le cas où vous demandez à plusieurs reprises au fournisseur de confirmer une demande spécifique et que ce dernier confirme et commente tous les autres points sauf cette demande spécifique, restez sur vos gardes. Il entend bien l’objet de votre demande, cependant soit il ne le comprend pas, soit il le comprend mais ne peut pas y répondre favorablement. Une non-confirmation ne vaut pas confirmation.

  7. Les remontées sont rares et espacées  

    Habituellement, cela laisse percevoir la présence de mauvaises nouvelles mises de côté à vous communiquer au dernier moment.

 

 

Article original en anglais: Seven China Manufacturing Red Flags
Publié le 12 novembre 2014 par Dan Harris, China Law Blog
Traduction en français : Régine Allézy


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
11 − 7 =